Tête d'alouette à une seule boucle

Tête d'alouette-SC

Cette cravate populaire à colonne unique à tension inverse est attrayante, relativement plate et très sûre.

Les attaches à colonne unique permettent de créer une manchette, une ceinture, une sangle ou une bande qui ne s'affaisse pas autour de n'importe quel objet. un des deux chose.

  • Poignet
  • Cheville
  • Cuisses
  • Le genou
  • Taille
  • Poitrine

C'est le point de départ de nombreux liens, comme la Ceinture de déshabillage (Crotch Rope) et la Cravate à talons aiguilles. (Ici, sur TheDuchy, nous abrégeons parfois "Lark's Head Single Column" en "LHCS").

Les colonnes simples à tension inversée sont plus lentes que les styles à tension directe comme le La bouline de Somerville car ils nécessitent des tractions de la queue (toute la longueur de la corde doit être tirée à travers une partie du nœud pendant le nouage, dans ce cas 2-3 fois). Cela dit, cette cravate est aussi moins encombrante et certains la trouvent plus attrayante. Elle ne peut pas être dénouée sans libérer la queue (cela peut être une bonne ou une mauvaise chose, selon la situation).

Conseil de sécurité important !  Les poignets sont sensibles, ils doivent être manipulés avec précaution.

  • Ils ont beaucoup de nerfs et de vaisseaux sanguins près de la peau à l'intérieur des poignets. Une pression trop forte à cet endroit peut avoir un impact sur la circulation sanguine ou la conduction nerveuse.  Les manchettes ne doivent jamais être trop serrées ; vous devez toujours pouvoir passer deux doigts sous une manchette.
  • L'articulation du poignet elle-même est également fragile. Si vous tirez trop fort sur les poignets, vous pouvez endommager cette articulation ou même pousser certains de ces petits os du poignet dans une mauvaise position.  Ne suspendez JAMAIS quelqu'un uniquement par les poignets. Ne jamais attacher quelqu'un dans une position où la corde exerce une forte pression continue sur les poignets. 
    • Par exemple, vous pourriez attacher les poignets de votre partenaire aux montants du lit, puis saisir ses pieds et les tirer brusquement vers le pied du lit. Dans ce cas, vous risquez d'exercer une pression trop forte sur les articulations des poignets. Attacher votre partenaire au lit peut être très amusant, mais assurez-vous qu'il y a suffisamment de mou dans l'attache pour qu'il puisse bouger ses bras et ses poignets suffisamment pour ajuster la position de la manchette et des brins de corde de temps en temps.
Bobine de corde

Pour ce tutoriel, j'ai utilisé un morceau de 10′ (~3m) de Chemp 1/4″ (6mm) naturel.

Pour la plupart des liens sur ce site, j'utilise une étonnante Chanvre naturel corde fournie par mon affilié Twisted Monk. Regardez-les !

Soutenir TheDuchy

Prérequis :

Technique de base - Images et textes

Colonne unique de la Tête d'Alouette (1)

1. Trouvez quelqu'un avec un objet auquel vous voulez attacher une corde :)

Nous allons choisir un poignet pour cet exemple.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (2)

2. Pliez une corde en deux. Placez la boucle sur le poignet ou l'objet à attacher.

Commencer avec la corde pliée en deux et attacher avec deux brins à la fois est une qualité du bondage "à l'orientale" ou "à la japonaise". Le "style occidental" se caractérise par le fait de commencer par l'extrémité de la corde et de nouer avec un seul brin.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (3)

3. Passez à travers l'anse.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (4)

4. Attrapez la queue.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (5)

5. Tirez la queue à travers.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (6)

6. Notez que je tiens la queue d'une main tandis que l'autre la tire à travers l'anneau. Cela vous aide à contrôler la corde pendant qu'elle se déplace, afin d'éviter que les queues ne "s'agitent" et ne fouettent votre partenaire.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (7)

7. Cela forme une tête d'alouette dont cette cravate tire son nom.

Dans certaines circonstances, vous pouvez former le nœud Tête d'Alouette en premier et simplement le glisser sur la main, le pied, etc... de votre partenaire.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (8)

8. Placez vos doigts sur le dessus de la boucle et inversez la tension de votre corde (elle se dirigeait vers le bas sur cette image et maintenant elle se dirige vers le haut) et commencez un deuxième enroulement.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (9)

9. Placez la ou les nouvelles bandes sur le côté *opposé* à la direction dans laquelle vous voulez que la queue aille lorsque l'attache est terminée.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (10)

10. Vous pouvez enrouler une ou deux fois (pour un total de 4 ou 6 brins), puis faire passer la queue dans vos doigts.

Vous voulez rarement plus de 6 brins dans votre brassard. Au-delà, ils ont tendance à s'emmêler, ce qui peut poser un problème de sécurité car les cordons emmêlés peuvent exercer une pression trop forte sur l'intérieur du poignet.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (11)

11. Tirez la queue à travers.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (12)

12. Notez que la queue se déplace naturellement dans la direction que nous voulons qu'elle prenne une fois terminée. Il ne reste plus qu'à l'attacher avec un demi-crochet.

Remarque : Certaines personnes inversent la tension une fois de plus ici (donc dans ce cas, faites remonter les queues au-dessus du nœud) avant d'ajouter le demi-attachement. C'est tout à fait possible. L'avantage de faire comme je le montre ici est surtout esthétique (je pense que c'est plus joli) mais c'est aussi un peu plus fin, moins encombrant. L'avantage d'ajouter le revers avant de faire votre demi-accrochage est qu'il est un peu plus facile de régler et de maintenir votre tension tout en verrouillant la manchette. Personnellement, je trouve que la différence est minime. Pour voir l'autre version, regardez la vidéo.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (13)

13. En gardant la queue du même côté de la boucle, tirez-la vers l'arrière sur la manchette pour former une petite boucle.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (14)

14. Protégez cette boucle avec votre pouce pendant que vous glissez votre doigt sous tous les brins de la manchette.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (15)

15. Accrochez la corde sous ce doigt.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (16)

16. Utilise ça pour dessiner la queue sous la manchette.

Vous trouverez probablement utile de tirer sur la partie supérieure du nœud, comme le montre cette image. Cela maintiendra ouvert le passage par lequel la queue passe pendant que vous tirez la queue jusqu'au bout. Si vous laissez votre main dériver dans la direction de l'anse de la manchette, le canal par lequel vous tirez la corde aura tendance à se refermer, ce qui rendra difficile le passage de la corde. Si vous voulez voir cela en action, regardez à 4:20-4:45 de la vidéo.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (17)

17. Tirez la queue jusqu'au bout.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (18)

18. Attrapez la boucle et...

Colonne unique de la Tête d'Alouette (19)

19. ...déplacez-le de l'autre côté de la manchette.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (20)

20. Placez vos doigts derrière les cordes de la manchette pour sentir à quel point c'est serré et pour ajouter de la friction lorsque vous serrez le nœud en trois étapes...

Colonne unique de la Tête d'Alouette (21)

21. Un : Attrapez la ligne qui arrive dans le demi-accrochage de la manchette.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (22)

22. Tirez sur cette ligne jusqu'à ce que les 4 (ou 6) lignes de la manchette aient la même tension.

Le fait d'avoir votre doigt ici signifie que vous ne serrez pas trop la manchette. La règle générale en matière de brassards est que vous devez pouvoir glisser un ou deux doigts en dessous afin de ne pas exercer une pression dangereuse sur les nerfs et les vaisseaux sanguins qui parcourent l'intérieur des poignets.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (23)

23. Fixez-le avec votre pouce pour maintenir la tension en place pendant que vous finissez de serrer le demi-accouplement.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (24)

24. Deux : Attrapez la ligne de l'autre côté de la manchette.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (25)

25. Tirez ça vers...

Colonne unique de la Tête d'Alouette (26)

26. ...serrer la corde autour de la queue.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (27)

27. Déplacez le doigt qui se trouve à l'intérieur du brassard sous la ligne que vous venez de serrer pour la maintenir en place pendant que vous...

Colonne unique de la Tête d'Alouette (28)

28. Trois : Attrapez la queue et...

Colonne unique de la Tête d'Alouette (29)

29. ...Tirez-le bien.

Avec de la pratique, vous pouvez effectuer cette procédure de resserrement en quelques secondes. Les autres auront l'impression que vous n'avez presque rien fait.

Colonne unique de la Tête d'Alouette (30)

30. Terminé !

Une version plus ancienne de ce tutoriel qui montre les choses sous un angle différent.

Tête d'alouette-SC-01

1. Pliez une corde en deux. Placez la boucle sur le poignet ou l'objet à attacher.

Tête d'alouette-SC-02

2. Passez à travers la anse. GT&PT

GT&PT = Attraper la queue et tirer à travers.

Tête d'alouette-SC-03

3. Cela forme la tête d'alouette dont cette cravate tire son nom.

Tête d'alouette-SC-04

4. Inversez la tension et commencez un deuxième enroulement. Placez le nouveau tour sur le côté *opposé* à la direction dans laquelle vous voulez que la queue aille à la fin.

Tête d'alouette-SC-05

5. Ainsi,

Tête d'alouette-SC-06

6. Passez par l'anse que vous venez de former

Tête d'alouette-SC-07

7. GT

Tête d'alouette-SC-08

8. PT

Notez que la queue se déplace naturellement dans la direction où nous voulons qu'elle aille une fois terminée. Il ne nous reste plus qu'à la fermer avec un demi-accouplement (étapes 9-15).

Remarque 2 : Certaines personnes inversent la tension une fois de plus ici (donc dans ce cas, faites remonter les queues au-dessus du nœud) avant d'ajouter le demi-accouplement. C'est tout à fait possible. L'avantage de faire comme je le montre est surtout esthétique (je pense que c'est plus joli) mais c'est aussi un peu plus fin, moins encombrant. L'avantage d'ajouter le revers avant de faire le demi-accrochage est qu'il est un peu plus facile de régler et de maintenir la tension pendant le verrouillage de la manchette. Personnellement, je trouve que la différence est minime. YMMV

Tête d'alouette-SC-09

9. Passez sous la manchette. GT

Tête d'alouette-SC-10

10. Utilisez votre autre main pour maintenir un peu de la corde en arrière. Tirez le reste de la queue à travers

Tête d'alouette-SC-11

11. Ainsi,

Tête d'alouette-SC-12

12. Passez vos doigts dans cette boucle

Tête d'alouette-SC-13

13. GT

Tête d'alouette-SC-14

14. PT

Tête d'alouette-SC-15

15. Serrer

Tête d'alouette-SC-16

16. Compléter

Partager cet article

15 Commentaires

  1. The triangle is such a clean look! I finally got this one after a handful of tries, and it’s kind of great. Thanks!

  2. Hello I have a question about locking bandswrapscuffs off. I notice in the older version here that you lock off by pulling the tail UNDER the cuff then leading it back over the cuff and through the loop. This seems to be the same general idea as in your Locking off a Strap video on the Half-Hitch tutorial page both for the reverse and forward tension examples as well as in the Bondage Belt w Happy Strap and Unchastity Belt tutorials. In the newer version here though for both the forward and reverse tension versions you start by bringing the tail OVER the cuff then leading it back under the cuff and through the loop. The Prusik Single Column tutorial seems to have this same general idea too. What Im wondering is if there is a significant difference between the under cuff first and over cuff first approaches to locking off. I want to make sure Im not missing something important especially if there are safety considerations

    1. Assuming you make sure that all the strands in the cuff have the same tension and are not too tight, there is no real safety difference*, these are all just half hitches locking off the strap.
      * One could argue that reversing tension one last time before locking off with a half hitch has a marginal safety edge in that it adds more friction, but it also adds significantly more bulk, which represents a risk too if it tension is added to the tail in such a way that the bulky knot is pressed into the skin in a sensitive area. So I prefer the less bulky version for tails running parallel to the column and I use the Somerville Bowline when the tail is going to run perpendicular to the column.

  3. As a more experienced person and me just learning how would you determine which knot to use. What would determine that I want to use the forward over the reverse. I just needed so clarification.

    1. I need to put together a post on this! Generally, Reverse SCs are good for greater security. They cannot be untied without releasing the tail. They also have a certain look that some prefer. Forward SC, can be tied or untied without releasing the tail. This can be a great safety feature. When “slipped” (as in a Slipped Somerville Bowline), it can allow for a quick release. Check out the Malasana tie for an example.

  4. Is there a way to add additional wraps to this?

    1. Yes. Most riggers tend to stop at 2 wraps (4 cords) or 3 wrap (6 cords) because beyond that the cords tend to start bunching up when you lock them off with the half hitch. That said, I have seen people do many wraps and just account for the bunching by adding a little more slack.

      1. Followup question!
        If I were to try a third wrap, would I have to pass the tail through the beginning of the wrapping (so only under two ropes, the ones close to the lark’s head), or should I pass it under both of the other wraps (so under 4 ropes)?

        Man, this is complicated to put into words… I’m not sure I explained myself.

        I’m still going to try this on myself, but I wanted to get an expert opinion first.

      2. No worries. In Step 5 (after reversing tension), wrap twice instead of once as shown. Then continue on with the rest of steps at shown. In Steps 9-10, go under all 6 strands instead of the shown 4.
        I am planning an update of this tutorial sometime in the next few months. I will add this variant to the new version!

  5. Hello! I am new to all this, but just wanted to say I find your site awesome and really helpfull, cheers! 🙂

  6. Hello! I was curious about a part of this tie, after step 8. I notice that the tension is not reversed before locking off the tie with a half hitch. I was previously taught to always reverse the tension before locking it off, so I was curious about the potential advantage/disadvantage of doing so.

    1. Good Question! Both work fine. The advantage of doing it this way is mostly aesthetic (I think it looks nicer) but it is also a bit less bulky. The advantage of adding the reverse before doing you half-hitch is that it is a little easier to set and maintain your tension while locking off the cuff. I personally find that the difference is minimal though. But you raise a good point! I will update the tutorial itself with this comment.

  7. Pingback : Shibari 101 : Le guide définitif de l'esclavage japonais par corde

  8. Pingback : Corset Harley Quinn, 1ère partie - Jarretières - LeDuché

Laisser un Commentaire